Le contexte artistique

Publié le par Ensemble Boréades

Virgile, qui compose l’Énéide entre 29 et 19 avant JC, est le poète de référence de ses contemporains, mais aussi celui de très nombreux artistes ensuite, qu’ils soient dramaturges, musiciens, peintres, sculpteurs… C’est vers ces écrits, posant les bases d’un récit qui forme une légende politique et mythologique pour l’empire romain, que se tournent encore les artistes du XVIIe siècle, qui redécouvrent l’antiquité et exposent à travers elle, les questions qui traversent leur époque.

 

Certains épisodes de l’Énéide ont connu une postérité inouïe et la rencontre entre Didon et Énée est l’un d’entre eux. Probablement parce qu’elle suggère des interprétations très nombreuses : une histoire d’amour bien sûr, mais aussi une histoire d’ambition, de pouvoir, de conflits de fidélités, de résistance aux dieux et donc au destin… Du fait même qu’elle inspire une telle profusion d’œuvres, l’histoire de Didon est sans cesse réactivée, réinterprétée, chacun donnant sa version de cet épisode et contribuant par là à en faire une légende aujourd’hui encore active. Et bien que la mythologie antique ne soit plus la seule matrice de nos histoires,  Didon et Enée s’avère un récit très porteur pour mettre en perspective notre aujourd’hui.

Commenter cet article